• Nat Bianconi Beillon

Fumigation




Créer ses bâtons de fumigations

Depuis des milliers d'années différents peuples du monde ont fait brûler des plantes pour nettoyer ou purifier les lieux ou les personnes. La fumigation invoque l'esprit de la plante afin d'installer des énergies positives, restaurer l'harmonie. Des prières et bénédictions accompagnent les fumigations. En Provence, nos aïeux plaçaient toute la famille à l'intérieur de la maison, fermaient les fenêtres, volets et portes et brulaient des plantes fraiches dans la cheminée : Romarin, thyms, Sauges etc... Ainsi la maison et tous les habitants étaient nettoyés des microbes et des mauvaises énergies. Les diverses traditions autour du monde utilisent les fumigations lors de cérémonies ou rituels sacrés. Diverses plantes sont utilisées : en Amérique Nord, les tribus indiennes se servent de la Sauge blanche, de l'Herbe à bison, ou encore de Cèdre, de pommes de pin, du foin d'odeur etc... La Sauge est la plus réputée, mais on peut aisément utiliser les plantes qui poussent autour de nous, à notre portée, en lien avec notre terre. On utilisera le bâton de fumigation pour purifier l'énergie de la maison, nettoyer son champ énergétique, honorer les grands passages de sa vie, se protéger, invoquer ses gardiens.. Fabriquer son propre bâton de fumigation est déjà un rituel. On prend le temps de le préparer en

Conscience avec un intention et un coeur pur.


Préparation du bâton de fumigation :

  • Ramasser les plantes : Choisir le meilleur moment, certaines plantes solaires préféreront le plein soleil, d'autres le matin tôt, d'autres plus lunaires seront cueillies le soir.

  • Demander l'accord à la plante : prendre le temps de demander l'autorisation à la plante, ressentir l'appel de telle ou telle fleur, tige, branche. Prendre soin de ne pas prendre la totalité de la plante, mais juste une petite partie, laissant des fleurs pour les insectes pollinisateurs et autres créatures ayant besoin de la plante.

  • Couper propre et net : ne pas arracher, ni tirer.

  • Faire une offrande : une prière, un chant, un mot, un peu d'eau ou de nourriture, un cheveu ou toute autre présent.

  • Remercier.

  • Etaler les plantes choisies : elles doivent perdre un peu de leur humidité mais pas sécher complètement. Si elles sont tassées, elles risquent de moisir.

  • Relier les plantes choisies avec une petite ficelle naturelle (coton, raphia, corde mais rien de synthétique). Commencer par le bas e faisant un noeud puis remonter e serrant juste ce qu'il faut, ni trop serré ni pas assez. Terminer en haut ( aux 2/3) par un autre noeud.


La Fumigation


Avant d'allumer le bâton, préparer son matériel : allumette, bougie ou briquet, bol ou ormeau pour éteindre (une large pierre peut faire affaire) et se préparer : c'est un instant sacré, comme un rituel où l'on demande quelque chose avec une intention pure.

  • Allumer le bâton avec la flamme d'une bougie et en conscience. Se Centrer, s'aligner sur son intention et sa demande avec respect, humilité et gratitude. Demander la présence de ses guides, gardiens, de la Source ou de l'esprit de la plante.

  • Faire une offrande : offrir la fumée aux quatre vents : dans les 4 directions plus le haut, le bas et le centre.

  • Purifier avec la fumée : soi-même, d'autres personnes, un lieu ou espace en ventilant la fumée autour de soi et/ou des personnes (les amérindiens utilisent de grandes plumes symboles de l'Air, de bénédiction, de purification et de message

  • Remercier avec conscience, respect, humilité et reconnaissance : l"esprit de la plante et tous les êtres visibles ou invisibles présents.

  • Eteindre le bâton avec diligence : écraser délicatement dans un bol, un ormeau (coquillage symbolisant l'eau) ou une pierre plate, du sable, e prenant soin qu'il n'y ait aucune braise.


Laissez aller votre créativité et intuition afin de vous relier aux plantes sur votre chemin. D'ailleurs, si une plante est très présente autour de vous, c'est certainement celle dont vous avez besoin !


Photos : En Corse, lors des stages "Aroma Coeur Corse" nous avons préparé des bâtons de fumigations avec de l'Immortelle, de l'Armoise arborescente, du Romarin, du Ciste Ladanifère, de la Myrte verte, de la Carotte sauvage. Les bâtons étaient de vrais bouquets magnifiques, aux arômes puissants et couleurs variées. En Provence, nous avons renouvelé l'expérience avec des plantes trouvées lors de notre balade sur le plateau d'Albion : Lavande fine sauvage, Sauge Sclarée, Camomille matricaire, l'Achillée Millefeuille, l'Absinthe.




Identifiant SIRET 818 187 189 00019

Forêt Enchantée - Mère Nature
00:00 / 00:00
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon